Selection shopping

Selection d'idées pour le Shopping

Connaissez-vous les vins d’Alsace ?

Particulièrement appréciés par les plus fins gourmets, les vins d’Alsace dévoilent de belles saveurs — et accompagnent merveilleusement les plats servis. Ils sont présentés dans une bouteille typique et facilement reconnaissable, la flûte d’Alsace. Et pour être qualifiés comme tels, ces vins locaux doivent obligatoirement avoir été embouteillés dans la région de production.

Les différents types de vins d’Alsace

Au total, il existe 7 vins d’Alsace différents, produits par l’intermédiaire de 7 cépages dixit Le Petit Ballon. Pour commencer, le Sylvaner est un vin blanc à la fois fruité et tonique, que l’on déguste idéalement avec des saveurs de la mer. Le Pinot Blanc, quant à lui, est plutôt reconnu pour sa souplesse et sa délicatesse : on le sert avec de nombreux plats très différents.

Pour les amateurs de vins secs, on trouve deux références possibles : le Riesling, très réputé dans le domaine de la gastronomie et incontournable avec une choucroute — mais aussi le Muscat d’Alsace, très goûteux.

On identifie des saveurs plus complexes dans le Pinot Gris, possédant des notes à la fois fumées et florales susceptibles d’étonner les non-initiés. Également très riche en bouche, le Gewurtztraminer est le plus célèbre des vins d’alsace : on l’apprécie pour son intensité, sa puissance et la diversité de ses arômes.

Pour finir, il n’existe qu’un seul vin rouge en Alsace : le Pinot Gris. Ses notes de cerise et sa force constituent des atouts réels pour ce cépage original.

Les traditions pour servir le vin d’Alsace

En Alsace, on dénombre plusieurs types de verres conçus pour servir le vin : le verre traditionnel régional, avec son pied vert, le vert INAO, le vert « Crocodile », le verre « Riesling Grand Cru » et le verre « Grand Cru Serge Dubs ». Chacun possède sa propre esthétique et sa praticité mais, si l’on veut respecter la tradition, il est important de choisir l’un de ces modèles.

D’une façon générale, il est utile de noter que le vin d’Alsace se boit à une température fraîche mais non glacée, idéalement entre 6 et 8 °C. Ainsi, on conseille de le sortir l’espace de quelques minutes avant de servir, sachant que la présentation dans une carafe permet, pour certains crus, une aération utile pour mieux profiter de la dégustation.

Posted under: Gastronomie

Comments are closed.